160snapshot_56f78df2_76fbed3b

Hé, psstt, Gara ! T'as peut-être encore tes chances. Makoto me paraît plus désespéré que méchant. Si tu fais ce qu'il t'a demandé, les choses devraient pouvoir s'arranger. Change de tactique ma fille ! Pense à l'héritage ! Tu peux compter sur moi pour te donner un coup de main. Non-non, ne me remercie pas, je m'en veux de t'avoir entraînée dans ce défi complètement immoral et...
Oooh, mais qu'est ce qu'elle nous fait un coup de calgon, la Fonsine ? D'accord, Makoto on se l'achève à la manière douce -l'en a plus pour longtemps toute façon. Mais c'est quoi ces mièvreries que tu me fais débiter à longueur de temps ? Tu m'as pas crée pour ça, souviens-toi : Je suis Gara la killeuse de vieux, pas Candy au pays des gentils ! Bon, un coup de main ça se refuse pas, si tu pouvais persuader Makoto de s'excuser. Là au moins tu te rendrais utile !

161snapshot_56f78df2_76fbedca

Tiens, regarde ! Il commence déjà à revenir à son état normal : Il va débarrasser la table, sans qu'on lui demande rien, comme un grand. Et j'aime autant te dire que si je suis ta méthode, y a intérêt de me garantir de toucher le paquet à l'arrivée !
on va faire ce qu'on pourra, mais c'est sans garantie aucune. Ton visage est tout barbouillé de rouge dans sa mémoire et tes excuses n'y ont pas fait grand-chose. Disons que sa rancune a diminué de deux dixièmes, peut-être même moins.

162snapshot_56f78df2_b6fbee27

- Gara, ma douce, une force irrésistible me pousse à admettre que j'ai exagéré.
- Et pas qu'un peu, qu'il a exagéré, le Koto !
- Tu voudrais pas qu'on essaye de redevenir -au moins- amis, toi et moi ?
- Ça demande réflexion... et tu proposerais quoi en guise de calumet de la paix ?

163snapshot_56f78df2_16fbee5c

- Ben... on pourrait danser ensemble, qu'est ce que t'en dis, ma douce ?
- Un slow ? Tu rêves ! T'as même pas l'option !
- Oh-non, n'importe quoi! Pourquoi pas... une rumba ? 
"Ô Cathérinétta bêêê-lla, tchi-tchi,
réponds quand l'amour t'appêêê-lle, tchi-tchi,
pourquoi dire Heu-non maintenant ?
AAAAAHHH ! AAAAAHHH !"

164snapshot_56f78df2_b6fbee38

- Qu'est ce qui te prend, mon Koto ? Tu te sens mal ?
- Meuh-non, t'as pas reconnu Tino Rossim ?
- Tino Ross-quoi ? Ben-non tu vois, on doit pas écouter les mêmes CD. Moi ça serait plutôt Gun and Rozsims. Mais calmos ! Vaut mieux qu'on arrête, tu vas t'échauffer pour rien. Il te prendrait un coup de sang maintenant, ça serait dommage.

165snapshot_56f78df2_b6fbeecf

Une bonne heure à se taper les fesses par-terre et j'ai quand même fini par lui arracher une demi-promesse
- Alors, c'est d'accord ? On parlera plus jamais de ce rendez-vous ? On l'oublie ?
- Si c'est que d'en parler, je veux bien essayer. Mais l'oublier... je suis pas sûr d'être prêt. Tu m'as brisé le cœur, Gara, ça se répare pas comme ça, à mon âge !

166snapshot_56f78df2_d6fbf18d

Un peu plus tard...
- Tu fous là, Makoto ? Tu vois pas que j'allais prendre ma douche ?
- Une force irrésistible m'a encore poussé à venir m'excuser de ma conduite d'hier soir, ma douce.
- Et ? Et tu m'en veux plus, c'est ça ?
- Oooh, je t'en veux toujours un peu -et même beaucoup- mais je me dis qu'avec un peu de bonne volonté de part et d'autre, on pourrait finir par trouver un terrain d'entente.

167snapshot_56f78df2_76fbf0b4

- Ah-ben tiens, il est tout trouvé, le terrain d'entente ! T'as qu'à réparer la douche qui fuit que c'est l'horreur dans la salle de bain et après tu passeras un bon coup de serpillière. Tu sais que t'es un petit verni, toi ? J'en connais qu'on envoie réparer le vide-ordures ou la télé avec le risque qu'ils se transforment en grille-toasts assassins, pour moins que ça. Sauf que chez nous "tout fonctionne parfaitement" comme dirait cette horreur de réparateur au bol de riz. Tout sauf la douche. C'est pas de chance, hein ?

168snapshot_56f78df2_f6fbf114

- Ah Gara, n'exagère pas ! Je veux bien être bon, mais ma bonnerie a des limites ! C'est pas parce que je viens m'excuser à tout bout de champ -sans trop comprendre pourquoi je m'excuse- qu'il faut t'imaginer que j'ai passé l'éponge et que je vais passer la serpillière ! Je te rappelle que c'est MOI qu'on doit dorloter-ménager-apprécier-admirer-draguer et j'en passe. MOI dont on doit combler tous les désirs si on veut que je touche plus terre quand je m'envolerai pour un monde meilleur que je suis pas pressé de connaître. Médite bien ça pendant que je serai au travail.

169snapshot_56f78df2_56fbf16a

- Nan-mais, t'as entendu Fonsine ? Tu vois ça marche pas, ta méthode !
Ah parce que toi t'appelles ça, MA méthode ! Tu permets ? Je reprends les rênes !
Et devine qui c'est qui va réparer la douche et passer la serpillière.

170snapshot_56f78df2_b6fbf261

Ben voilà ! Quand on fait preuve d'un peu de bonne volonté, tout s'arrange ! Vous voilà réconciliés et tu y as gagné d'avoir le droit de réintégrer le lit conjugal pour la fin de la nuit. Mais Makoto est encore fâché tout rouge. Disons qu'il est midi moins le quart à l'horloge de sa colère.

(NDLA : Je suis désolée de ne pas avoir pensé à prendre des photos de la miniature qui montre la progression de la réconciliation. Il va vous falloir imaginer. J'étais tellement polarisée sur l'idée d'effacer ce rouge).

171snapshot_56f78df2_b6fbf4fd

J'ai passé tout l'après-midi à piquer des maniques sur la machine de sa grand-mère -une idée de la Fonsine, ça va sans dire. Mais je dois avouer que je me suis piquée au jeu et que lorsque Makoto est rentré du travail avec une nouvelle promotion, j'étais en bonne voie de décrocher mon badge d'argent en couture.

172snapshot_56f78df2_96fbf2f9

- Tiens mon Koto. Un petit cadeau pour toi.
- Pour moi ? Oooh, comme c'est gentil ça, ma douce ! Qu'est ce que c'est ? Un arbre fruitier ? Une guitare ?
- Ben-nan, c'est une manique que j'ai faite moi-même avec mes petites mains. J'espère que ça te fait plaisir et que t'es plus du tout fâché... pourquoi ? Ca te plairait un arbre fruitier ? Et quel arbre fruitier mon Koto ? . Un pommier ? Un oranger ? Un citronnier ?
- N'importe lequel, ma douce, du moment qu'il donne des fruits et que je puisse prendre des vitamines avec mes pilules.
Il s'arrange pas le vieux. Un arbre fruitier en plein hiver, pfff N'im-por-te-quoi ! Et il espère qu'il sera encore vivant au printemps pour profiter de la production... Parle pas de malheur ! Bon, on va lui offrir, son arbre fruitier et on va noter la guitare pour l'accompagner dans la tombe.

(Midi moins vingt ).

173snapshot_56f78df2_76fbf3f2

Aux grands maux les grands remèdes. J'ai dû gaspiller les points de satisfaction que m'avait apportés mon badge d'argent en couture pour m'offrir des lunettes persuasives et je me suis excusée une fois de plus.
- BON! mon Koto, ça va pas durer éternellement, ta comédie ! J'ai eu tort, je regrette, là ! Alors, t'es plus fâché contre moi ?
- Tu sais quoi, ma douce ? Plus tu t'excuses, plus je me demande s'il était si innocent que ça,  ton rendez-vous.
Midi moins vingt-cinq. Ca baisse pas vite ! Il a la rancune tenace, le vieux. Pourvu qu'il passe pas l'arme à gauche avant qu'on soit complètement réconciliés. J'aurais jamais cru devoir dire ça, mais... pourvu qu'il dure !

174snapshot_56f78df2_36fbf81f

- Pourquoi tu m'as demandé de venir me détendre auprès de toi, ma douce ?
- Ben, mon Koto, je me suis dit qu'en étant vraiment très gentille, tu finirais par oublier et qu'on pourrait redevenir les meilleurs amis du monde.
- Ah ? Meilleurs amis ! Moi je croyais... je me figurais...

175snapshot_56f78df2_d6fbf82d

- Qu'est ce que tu croyais Koto ? Quand même pas que... si ?
- Ah-ben, j'ai bien le droit de rêver ! Surtout que ça arrangerait peut-être bien des choses...
- Oui-mais là, non ! J'ai trop la dalle. T'as pas faim, toi Makoto ?
- Non-non, moi ça va. Je suis en pleine forme !
- Oui-ben je vois ça ! Mais moi ça va pas tant que ça. Il reste de la salade de gésiers ?

(Midi trente)

176snapshot_56f78df2_56fbf894

Le lendemain...
- Qu'est ce que tu fais, ma douce ? Pas possible ! Tu fais la vaisselle ! Mais fallait pas, ma douce, fallait pas ! T'aurais dû me la laisser, je l'aurais faite moi, la vaisselle ! J'ai l'habitude.

177snapshot_56f78df2_96fbf8ca

- Oui-mais Koto, j'ai décidé de devenir une bonne petite femme comme tu vois. A partir de tout de suite, c'est moi qui ferai le ménage, la vaisselle, la cuisine, enfin... tout ce que tu faisais avant, quoi. Et puis faut que je commence à m'habituer, tu seras peut-être pas toujours là. C'est bien 70 ans, que t'as ?
- 70 ans et toutes mes dents ! Enfin... toutes les dents de mon dentier.
- Et comment ça va, ce matin ? T'es plus fâché ?
- Presque plus. Encore un peu quand même, mais presque plus. Si tu continues comme ça, je vais peut-être finir, -je dis bien peut-être-, je vais peut-être finir par plus t'en vouloir du tout.
Purée ! Ca va durer encore combien de temps, le chantage ?
(Midi vingt)

178snapshot_56f78df2_56fbf982

- Attends que je t'en dise une bien bonne -tu vas te marrer- ben tu vois, moi je croyais que c'était avec Christian Bienaimé que je serais cocu.
- Christian Bienaimé ? Quelle idée ! Mais qu'est ce qui a bien pu te faire croire ?
- Rien ! Des soupçons stupides
- Complètement stupide, tu l'as dit ! Christian Bienaimé, n'importe quoi ! Et pourquoi pas le réparateur, tant que tu y es ?

179snapshot_56f78df2_f6fbfae8

- Bon, ma douce, faut que j'aille me préparer pour le travail. Tu vois, je t'en veux presque plus. Juste un petit chouilla tout piti. (Midi un quart quand même) et je peux même te dire que suis prêt...

181snapshot_56f78df2_36fbfb87

-... à redevenir ton meilleur ami. Ca te fait pas plaisir, ma douce ? Que je sois ton meilleur-meilleur ami ?
- Mais si mon Koto, très plaisir !
OUF !! L'était temps, j'en pouvais plus ! J'ai cru que j'y arriverais jamais. Mais qu'est ce qu'il est coriace, le vieux !

(Midi 10).

182snapshot_56f78df2_16fc01d7

C'est pas le moment de perdre les pédales, j'entraperçois le bout du tunnel.
- Je suis bien ta meilleure-meilleure amie, mon Koto, tu me promets ?
- Mais oui, ma douce, puisque je te le dis !
- Alors... alors t'as peut-être plus besoin de ta Jeannine ? A moins qu'elle soit plus pour toi qu'une amie... Dis-moi, Makoto, tu me trompes pas avec Jeannine ?
- Meuh-nan, quelle idée !
- Ben prouve-le moi ! Débarrasse-toi d'elle ! Je veux t'avoir tout pour moi toute seule, mon Koto. Je veux te partager avec personne
Et l'héritage non plus, Ducon!