270

Âmes sensibles s'abstenir, car au lieu de la mort douce et rapide que je lui souhaitais, ce fut un véritable massacre.
Je crus avoir trouvé la solution idéale le jour où je faillis moi-même trépasser en utilisant une machine que m'avait léguée Christian. J'aurais pourtant bien dû me souvenir que quelques jours avant de nous fausser compagnie, il était complètement fêlé du bocal et que ses inventions ne déclenchaient que des catastrophes.

271snapshot_56f78df2_96fefaaf

Mais que je vous raconte d'abord, comment j'ai échappé à la mort -qu'entre nous, j'en suis à présent consciente, j'aurais bien méritée. Dès que je repris conscience, je sus que plus urgent c'était de  pas crever de faim sur mon carreau. Je me suis traînée jusqu'à la cuisine où, par chance, j'ai trouvé un reste de grillade de silure épicée qui vous cale instantanément le petit creux dans l'estomac. Enfin, en l'occurrence, il s'agissait plutôt d'un gouffre. Entre deux sommes sur mon assiette, j'ai quand même réussi à avaler quelques bouchées avant d'aller récupérer quelques grammes d'énergie au lit.

272snapshot_56f78df2_76fefadb

Pour ce qui est de ma vie sociale, le copain Lapinou, qui venait justement de rendre une nouvelle visite à Corentin, ne savait plus sur quelle patte danser se demandant  auquel des deux il serait le plus utile.

273snapshot_56f78df2_36fefc89

Les petits besoins, j'en suis pas fière, ma vessie s'en est chargée et c'est en prenant un bon bain chaud, que je soignai à la fois mon hygiène et mon besoin de confort.

274snapshot_56f78df2_16fefce8

Toute occupée à sauver ma peau, j'avais complètement zappé l'anniversaire de Guess. J'avais d'ailleurs également zappé que j'avais un bambin. Je tremble en pensant à ce qui aurait pu arriver si Corentin ne s'en était pas occupé lui permettant de bien grandir au lieu de voir débarquer l'assistante sociale.

275snapshot_56f78df2_56fefd57

Je crois maintenant dur comme fer à la transmission de pensée
- Ce que je suis content de t'entendre, ma choute ! J'avais comme un mauvais pressentiment. Je t'ai vue en rêve gisant par terre et je t'ai crue morte. Rassure-moi Gara, tout va bien ?
- Je te cacherai pas que ça pourrait aller mieux, Adam. Mais ton coup de fil me fait tellement plaisir que je pense que ça va s'arranger. Tu peux pas savoir comme j'avais besoin d'en parler !

276snapshot_56f78df2_3701778f

Mon petit Guess est vraiment un gamin adorable.
- Pourquoi tu lui dis pas de s'asseoir à Lapinou, Corentin ? Il doit se fatiguer à rester debout tout le temps.

277snapshot_56f78df2_970177a3

- Dis maman, il veut pas s'asseoir Lapinou. Dis-lui toi, qu'il nous dérange pas.

278snapshot_56f78df2_970177b5

- Mon chéri, je crois que Lapinou est assez grand pour savoir ce qu'il a à faire. D'ailleurs, il va pas tarder à partir. N'est ce pas Lapinou ? C'est bon maintenant, vous pouvez y aller, je crois que j'ai plus besoin de vous.
- Mais peut-être qu'il reste pour Corentin, maman. Il en a peut-être encore besoin, Corentin ?
Ah-oui tiens Corentin ! Il était grand temps de s'occuper de son cas avant que Guess n'émette la crainte de le voir partir en voyage à son tour.

279snapshot_56f78df2_57017bdb

Et c'est le moment que choisit Christian pour mettre en oeuvre ses persécutions. Il a pas changé : Il était nuisible de son vivant et ben, y a pas de miracle, mort il est resté nuisible. Déjà que j'avais frôlé la mort grâce à son cadeau empoisonné, il n'a rien trouvé de mieux à faire que de terroriser son fils.

280snapshot_56f78df2_d7017c95

Nous-nous remettions de nos émotions en avalant des hot-dogs quand Corentin fit une prédiction qui allait se révéler, ô combien, exacte.
- Wooh, le ciel est sombre, ça présage rien de bon. Je m'écouterais j'irai directement me coucher au lieu de faire de l'exercice pour gagner un point de physique.
Je sautai sur l'occasion pour lui glisser perfidement :
- Y a la machine de Christian pour te remonter Coco. Faut quand même que tu te décides à décrocher une promotion. Si on doit prendre Lapinou en pension, ça va nous faire des frais supplémentaires.

281snapshot_56f78df2_57017c8b

- Yo ! Tu sais que t'as oublié d'être bête, toi ?

282snapshot_56f78df2_57017f95

Jusqu'à ma dernière heure je garderai en mémoire les hurlements de Corentin tandis que l'impitoyable machine se nourrissait de ses substances vitales. J'aurais voulu pouvoir l'arrêter tant qu'il en était encore temps, mais contrairement à moi, elle ne fit preuve d'aucune pitié et poursuivit inexorablement son oeuvre de destruction massive.

283snapshot_56f78df2_f7018020

Si encore au bout de son calvaire il avait pu trouver le repos.
Mais il était écrit que son martyre devrait durer encore un petit moment.

284snapshot_56f78df2_b701811c

Bien sûr, dans l'état de loque ambulante auquel il était réduit, il n'eut pas le goût de s'occuper de gagner le point de physique qui lui aurait été nécessaire pour avoir une promotion -si toutefois il avait été en état de reprendre son travail.

285snapshot_56f78df2_57018596

Je ne sais par quel miracle il trouva la force de ramper jusqu'aux toilettes où il eut la malencontreuse idée de s'écrouler juste devant la cuvette des WC
- Corentin... Heu... Coco, tu peux pas te pousser un peu steplaît ? Ca presse !

286snapshot_56f78df2_5701871b

Me croyez-vous si je vous dis que c'est dans l'idée d'abréger ses souffrances que je lui proposai de boire la dernière dose d'élixir que je gardais en réserve pour un autre usage ? Hélas, ça ne fit qu'aggraver les choses.
- Wahoo ! Je me sens en pleine forme ! -Enfin... façon de parler-, mais c'est comme si j'avais rallongé ma vie de quelques précieux jours.

287snapshot_56f78df2_3701879a

Si c'est pour le garder dans cet état, je suis pas sûre que ce soit une bonne nouvelle.

288snapshot_56f78df2_370187bf

Le docteur non plus, d'ailleurs.
- Vous voulez mon avis madame Gara Tapo-Jourdan ? Je pourrais essayer de le soigner, mais ça servirait pas à grand chose. Au point où il en est, vaut mieux le suspendre au porte-manteau et le garder en décoration.

289snapshot_56f78df2_17018862

Enfin, la faucheuse se décida à ramener son suaire après une visite de Christian. 
- Corentin Jourdan... attendez que je vous trouve sur la liste... enfer et damnation ! Mais j'aurais dû venir y a trois jours, je vous avais complètement oublié mon pauvre gars ! J'espère  que vous m'en voudrez pas. Y a une hécatombe de petits vieux en ce moment, c'est la folie ! Je sais plus où donner de la faux.
Je n'ai pas touché la prime d'assurance. Ils commençaient à trouver bizarre que tous mes maris disparaîssent quelques jours après avoir signé le contrat et parlaient de mener une enquête. J'ai préféré faire une croix dessus et étouffer l'affaire.

3ème mari : Corentin Jourdan
Emménagement : 18 715$.
Héritage : 0 $