252snapshot_56f78df2_16fe8b6a

Mes pleurs ont redoublé quand je me suis rendue compte qu'il m'avait pratiquement vidée ma bonbonne d'élixir. Me restait plus qu'une dose! Une toute petite malheureuse dose pour empêcher que la marche inexorable du temps me fasse à mon tour pencher du côté où ça s'arrange pas.

253snapshot_56f78df2_96fe8b48

Mais y avait plus urgent que de passer son temps à se lamenter. Fallait que je me montre forte pour Guess. L'avait bien besoin de se décider à se rapprocher de son fils à deux doigts de son parpaing, le Christian. Aaah il était beau, le résultat!

254snapshot_56f78df2_16fe8bce

- Viens-là, mon coeur, mon trésor ! Maman va consoler tout ça.

255snapshot_56f78df2_f6fe8d1a

- Papa! L'est où pati, papa ?
- Il est en voyage mon chéri. Il fait un très grand voyage dans un pays où il fait très chaud et comme il aime bien la chaleur, je crois pas qu'il en revienne de sitôt.
- Veux mon papa!
- Mais-non trésor, tu veux "un" papa, c'est pas pareil. Maman va t'en trouver un tout beau, tout gentil, tout neuf -enfin presque. C'est pas ça qui manque, les papas!

256snapshot_56f78df2_96fe8e8f

Parce que celui qui s'est présenté, il avait quand même quelques kilomètres au compteur.
- Gara, quel grand malheur ! Je suis venu aussi vite que j'ai pu dès que j'ai appris la nouvelle. Alors comme ça, te voilà veuve une fois de plus ?
- Hé-oui Corentin, c'est la vie! Enfin... pas pour tout le monde.
- Mais t'es encore très jeune, -si-si-, tu vas bien trouver à te recaser, allez!
- Bof, me remarier... moi j'y crois plus. Si j'étais superstitieuse, je dirais que ça me porte malheur.
- Mais-non-mais-non en voilà des idées! Il faut croire au bonheur Gara, il est peut-être plus proche que tu ne penses.

257snapshot_56f78df2_56fe8f45

- Le bonheur ? Avec toutes les factures à payer, l'école privée quand Guess aura grandi et après, l'université, la basse, la guitare qu'il va me réclamer... et avec quoi je vais payer tout ça? J'ai pas de travail, je te rappelle. Mon travail, c'était de m'occuper de mes vieux maris et je m'en suis bien occupée, ça on pourra pas me le reprocher.
- Je sais quelle femme admirable tu es. Si j'osais... j'ai des économies, tu le sais. Je te proposerais bien de les partager avec toi... mais tu vas refuser, comme la dernière fois ?
- Combien, les économies ?
- 18 715$, je sais c'est pas le Pérou, mais j'ai la chance d'avoir un travail à côté et je me contente de pas grand-chose.
- Ah-mais, faut oser Corentin! Faut oser! 18 715 simflouzes, moi je suis prête à les accepter !

258snapshot_56f78df2_b6fe91ba

- Gara, depuis le temps que j'en rêve, acceptes-tu de devenir ma femme pour le meilleur et...
- ...pour le pire, oui-oui j'accepte! J'espère que t'as aussi prévu les alliances.

259snapshot_56f78df2_16fe8ccc

- Alors ? Il est content mon petit Guess ? Il a un nouveau papa!
- O-voui ! Papa ! Papa!
- Mais tu sais... t'y attache pas trop quand même. Je sais pas si on va le garder, il est vraiment trop maladroit. C'est pas grave hein, mon Guessinou ? Maman t'en trouvera un autre.
- O-voui, un aut', un aut'!
Ce qu'il y a de bien avec Guess, c'est qu'il est pas contrariant. Il aurait pu avoir une tête de mûle comme Christian, mais j'ai de la chance : pour ça aussi, il tient de moi!

260snapshot_56f78df2_36fe9495

Et quand je dis qu'il est maladroit, Corentin, je dis jamais que la vérité. Un jour où l'autre, ça va mal finir, je le sens. Tiens, comme Makoto -mon premier mari, un brave homme celui-là, je crois que je me suis jamais remise de sa disparition- ben tous les jours, je dis bien TOUS LES JOURS, il laisse brûler sa pâtisserie du matin et son plateau télé en soirée. Ca lui mine le moral, mais il insiste.
- Tu préfères pas que je m'en occupe, Coco ?
- Mais-non ma chérie, je vais bien finir par y arriver. Laisse-moi le temps de m'habituer à ton électro-ménager. Elle a reçu un sort cette gazinière, c'pas possible!

261snapshot_56f78df2_b6fef463

C'est bien simple, tout ce qu'il touche, ça se détraque! Le vide-ordures...
- Rha! Mais qui c'est encore qu'a fichu des pierres dans le broyeur ? Pas étonnant qu'il marche plus. C'est pas fait pour ça, un vide-ordures!

262snapshot_56f78df2_b6fef49e

- Coco ! Surtout ne te retourne pas. Tu vas encore être contrarié, je crois que t'as laissé brûler ton plateau repas, une fois de plus.
- Rha, zut de zut! Ca va mal, bidiou que ça va mal!
-Laisse Coco, je m'en occupe! Faudrait pas que ça déclenche un incendie, ça pourrait effrayer le petit.

263snapshot_56f78df2_37018339

L'ordinateur...
- Qu'est ce qu'il a encore qu'il marche plus, le bazar ? Rhaaa c'est beau la technologie, je te prie de croire ! Mais?? Mais c'est tout emmêlé, les fils là-dedans! Chérie, t'aurais pas essayé de bricoler le PC par hasard ?
- Heu... si, pourquoi ? Y a un problème ?
- Mais fais attention Gara ! Faut pas toucher à ça quand on n'y connaît rien. Ca pourrait être dangereux! Si tu te prends du 220 volts, tu te rends pas compte ?
- Si-si ! Je me rends compte ! Mais ça marche pas à tous les coups.
Hélas!

264snapshot_56f78df2_d70182fc

- Là ! Voilà, c'est réparé ! Mais t'y toucheras plus hein ? Promis ?
- Promis mon Coco! -Ca sert à rien toute façon. Dis-moi, Coco, c'est bien deux points de mécanique, que t'as ? Pas cinq, pas 10 ? Hé-ben tu vois, moi je trouve que tu mériterais mieux, t'es naturellement doué pour ça. Même pas une tite poignée de châtaignes. C'est...désespérant.
- Pa... pardon ?
- Je veux dire : c'est désespérant qu'on reconnaisse pas mieux ta valeur.

265snapshot_56f78df2_970182de

Mais c'est pas la peine de dormir contre la penderie, t'as un lit à deux mètres !
Rha, je vous jure ! Ce qu'il peut être tête en l'air parfois.

266snapshot_56f78df2_96feee05

Corentin, c'est pas le mauvais bougre, à côté de Christian, c'est même le rêve. Des fois, je me dis qu'il mérite pas le sort qui l'attend... oui-mais bon ! Je me motive : Je suis Gara la tueuse de vieux, faut pas que je me laisse attendrir. Alors je cherche ses défauts. Et à force de me creuser la cervelle, j'ai fini par lui en trouver un : Il passe beaucoup trop de temps aux toilettes ! Il en profite pour lire le journal. Ca mérite bien la peine de mort, un truc pareil.
Non ?

267snapshot_56f78df2_d6feeae2

Faut dire qu'il me facilite pas la tâche. Il fait tout pour se rendre attachant. Par exemple, comme je lui ai touché deux mots du caractère de chien de Makoto sur ses derniers jours, il apprend à maîtriser sa colère au cas où...

268snapshot_56f78df2_d6feed50

Des journées entières, il y a passé. Impossible de lui décrocher deux mots. Quand il plongeait le nez dans son bouquin, on pouvait plus l'en décoller. Mais il a fini par y arriver.
- Tu vois Gara, avec moi tu peux être tranquille, quoique tu fasses, je me fâcherai jamais contre toi.

269snapshot_56f78df2_d6fefb44

Pauvre vieux ! Il y avait mis tellement d'acharnement qu'il n'avait plus le temps de cultiver sa sociabilité. Alors quand sa pire crainte s'est concrétisée : rencontrer le lapin social, j'ai pris une décision : il fallait agir au plus vite et lui offrir une mort rapide et sans douleur si possible.